pokemon-mohssgame-videogames-nintendo-gameboy-jeuxvideo

Pokémon : Tu vas le lire celui-là !

Non là c’est trop, c’est trop,  2 MOIS !!! Mais c’est du jamais vu ça !  Mais plus jamais, jamais je referais ça. Ouawww, je suis en total état de choc.  Je pense que c’est parce-que vous m’avez boudé avec les Power Rangers (mais ça va vous vous êtes bien rattrapé). C’est bon, j’ai compris la leçon. Vous n’aimez pas la nostalgie. Vous, vous préférez les choses qui pètent, qui font le buzz, qui cartonnent. C’est noté. Cet article vous allez pas le négliger, c’est impossible.
Pokémon… donc en fait là, petits, moyens, grands, y’a plus aucune excuse,
VOUS ALLEZ LIRE CET ARTICLE QUE VOUS LE VOULIEZ OU NON ! 

Après ce petit écart de comportement évoquons donc le sujet. Je ne sais même pas par où commencer… et c’est à ce moment que vous vous dites « Ah non ! Il ne va pas nous réécrire un roman celui-là ! ». Ne vous en faites pas ça ne sera pas le cas. Regardez, mon intro est déjà terminée.

 

Vous savez déjà

pokemon-mohssgame-rouge-bleu-jaune-jeuxvideo-videogames-manga-dessin-anime

« Même ma maman connait le bail »

Quel que soit votre âge, votre humeur, votre sexe, votre rôle social à cette époque, Pokémon était connu de tous. Même si vous ne vouliez pas en entendre parler, ça vous traversait l’oreille quand même. Qui a besoin qu’on lui rappelle ce qu’est Pokémon ? Même ma maman connait le bail. Enfin surtout si tu dis Pikachu (on va en parler) elle saura à qui on fait référence. Mais quand même, quand même. Un petit rappel des faits ne fera de mal à personne…
Par contre il va falloir que je vous fasse une intro en deux temps (et oui je suis relou mais c’est pour ça que vous aimez le Mohssgame). Une partie sera consacrée (purée ça me rappelle les années de droit ça…) à la description du jeu en lui-même et une autre traitant du dessin animé en tant que tel. Faisons les choses bien, c’est important.

Pokémon le jeu

Pokemon-games-mohssgame

Game Freak : le développeur, le Japon : le pays créateur (encore une fois), l’éditeur : Nintendo (Dieu les bénisse), les consommateurs : nous TOUS (sans aucune exception). Il y’a tout d’abord eu deux versions nommées Pokémon rouge et Pokémon bleu (1996 au Japon, 1998 chez nous). Celles-ci ce sont vite imposées comme des références et sont désormais classables dans la catégorie Légende des jeux de Gameboy et plus largement du jeu-vidéo, sans exagérer. Et puis… un autre est apparu, bien plus difficile à jouer d’ailleurs (les vrais sauront pourquoi… n’est-ce pas attaque choc mental pour battre le Onix de Pierre) qui se nomme Pokémon jaune. Après le succès mondial de ces diverses versions, d’autres compères ont fait leur apparition. Je ne vais pas les énumérer ici avant que vous ne commenciez à souffler en lisant l’article. Ceux que je viens tout juste de citer ici conviendront à vous faire comprendre la racine, l’origine du succès.

Le dessin animé

pokémon-anime-mohssgame-dessin-anime

Pokémon le dessin animé vient juste après le jeu-vidéo (on parle de 1997 quand même, c’était pas hier). Il se présente sous forme d’histoire. Un récit évoquant l’aventure de Sacha, un jeune-homme plein d’ambition souhaitant devenir le meilleur dresseur Pokémon au monde. Toutefois, celui-ci n’a pas encore conscience qu’il fera face à de nombreux obstacles en face de lui avant d’arriver à ses fins. Néanmoins, Sacha ne manque pas de courage et de pugnacité, bien au contraire ! C’est pourquoi il décide de partir à l’aventure en quittant le domicile familial… Eh j’ai pas trop bien fait le narrateur là 😏?! Je n’en dis pas plus (pour celles et ceux qui n’auraient jamais vu un épisode. Ce qui me parait quasiment impossible), retenez que c’est l’aventure de Sacha et que vous devez vous rendre immédiatement vers notre Netflix bien aimé (ne t’en fais pas un article te sera spécialement dédié). Et s’il vous plaît les amis faites le, histoire que mes articles ne servent pas à rien. Et une fois de plus je le répète : LE BLOG EST PRINCIPALEMENT DESTINÉ AUX NOVICES !! 

 

Une mode

test

« C’était le jouet, le truc, l’objet à avoir sous peine (et je dis bien peine) d’être hors course, hors catégorie, dépassé par les événements, bref un sans ami. »

C’est finalement devenu un phénomène de société. Avoir une Gameboy à cette époque c’était être à jour, être frai, être vu. Socialement tu n’étais pas n’importe qui, on te respectais ah bah oui ! Même les amoureux du tamagochi ont lâché l’affaire pour aller voir du côté de Pokémon. Ce jeu les amis on peut l’intégrer sur les frises chronologiques d’histoire. Il y’a eu les dinosaures… les hommes… Rome… la révolution industrielle… internet… Pokémon… C’était le jouet, le truc, l’objet à avoir sous peine (et je dis bien peine) d’être hors course, hors catégorie, dépassé par les événements, bref un sans ami. Les amis je vous dis ça sous le ton de la rigolade mais je peux vous assurer qu’il y’a du vrai dans ce que je vous raconte. De toute façon ceux qui ont vécu ça liront ces lignes avec le sourire aux lèvres et se souviendront de ces bons moments. Pour les autres, vous avez ratez quelque chose…

« La Gameboy pouvait à la fois être notre pire et meilleur ami. »

Mais je pense qu’à cette époque nous avions toutes et tous la même et unique problématique : le budget pile. Ce sujet, il faut le traiter, c’est nécessaire. Autant Pokémon était un pur bonheur à jouer, autant il fallait avoir les moyens d’y jouer. La Gameboy pouvait à la fois être notre pire et meilleur ami. Finalement Pokémon aura mit en place une économie fructueuse pour plus de personnes qu’on ne le croit puisque ça n’est pas que Nintendo qui s’est rempli les poches. Ce sont également Duracell, Piscaline, les fabriquant de torches, Carrefour, Auchan, le petit commerçant d’à côté (bah oui il faut bien acheter ça quelque part). Bref le phénomène Pokémon a su faire parler de lui au-delà même du jeu-vidéo.

 

Les animes

Pokémon-sacha-film-anima-manga-mohssgame

« l’anime est venu ajouter sa sauce chinoise pour adoucir les nuggets »

Les animes il faut qu’on en parle un peu plus quand même, on ne peut pas se contenter d’une simple description. Car finalement ça n’est pas que le jeu qui a fait l’objet de tant d’engouement, l’anime est venu ajouter sa sauce chinoise pour adoucir les nuggets.  Il vient, par ailleurs, approuver, accentuer cette volonté, cette envie de remettre nos mains entre ces magnifiques Gameboy. Bien plus encore, c’est une source d’information en plus. Par exemple, lorsque le Héros du dessin animé (Sacha si vous avez bien suivi) s’exprime sur les combats ou la recherche de Pokémon cela peut aider lorsqu’on y joue. Ils pensent à tout ces Japonais. Et ce Sacha… ce Sacha auquel on a tant envie de ressembler. Qui n’a pas un jour rêvé d’être le meilleur dresseur, de se battre sans répit, de parcourir la terre entière… je m’arrête là sinon vous êtes morts🤭. Non mais les animes disposent d’une parfaite cohérence avec le jeu et comme je l’ai indiqué, on peut la considérer comme une source d’information supplémentaire pour en savoir plus sur les spécificités de certains Pokémon, les forces et faiblesses de certains dresseurs, ou encore où trouver tel ou tel Pokémon (beaucoup de ou là…). 

 

Pikachu ?

pikachu-mohssgame-pokémon-anime-popularity-mascotte.jpg

« l’incarnation de la popularité »

T’inquiète on sait que c’est toi. Les amis, vous savez quand on vous dit Coca-cola, Zidane, Michael Jordan. Lorsque l’on vous montre la photo ou le nom et que vous dites « Ah oui je vois très bien qui c’est ! », Pikachu ne fait pas exception à cette règle. C’est une mascotte, un ambassadeur, un représentant, l’incarnation de la popularité. Pikachu on sait tous qui c’est. Je pense même que Pikachu nous parle plus que Pokémon, je suis convaincu de ne pas vous dire de bêtises en vous affirmant cela. Pikachu c’est à la fois les peluches, les jouets, les brosses à dents, les coques de téléphones, les sonneries de smartphones, les lampadaires, les stylos, le business, les cash, les bénéfices.
Vous voyez cette énumération ? À aucun moment je n’ai exagéré. Allez sur Google, oui allez-y. Faites vos requêtes en mettant « Pikachu stylos » par exemple et vous trouverez. Si jamais vous inscrivez Pokémon sur le web
vous verrez autant apparaître Pikachu que le logo Pokémon lui-même. Là où je veux en venir la famille c’est que Pikachu est une industrie désormais, on pourrait nommer une entreprise qui se nomme Pikachu et ça serait complètement cohérent. Il est PARTOUT et ça ne pose aucun problème. Finalement si l’on pourrait résumer tout ce que je viens de dire, considérez que Pikachu est le parfait représentant de l’univers Pokémon, ou peut-être l’inverse…

 

Toujours aussi populaire ?

carapuce-pokémon-mohssgame-anime

Pour celles et ceux qui ne suivraient pas forcément de très près ce qui se passe, ne vous en faites pas Pokémon se porte très bien, que ça soit financièrement ou en terme de notoriété, tout va pour le mieux chez nos frères japonais. Dans chaque situation, dès lors qu’une annonce est faite, les retombées sont TOUJOURS impressionnante ! Et ce qui est magique avec Pokémon c’est que quelque soit les retours, (positives ou négatives) le projet qu’il y’aura derrière lui marchera, il n’y a pas à s’inquiéter pour cela. 

cartepokemon-pokemon-mohssgame-jeuvideo-japon-pokeball

« Sans revenir sur les cartes Pokémon ma rédaction ne serait qu’un plat de pâtes sans le gruyère et ça fait la diff »

Les amis… que serait mon article sans faire un passage sur ça. Sans revenir sur les cartes Pokémon ma rédaction ne serait qu’un plat de pâtes sans le gruyère et ça fait la diffParce-que oui, ces trucs là, ces machins, c’étaient pour celles et ceux qui n’avaient pas forcément les moyens d’avoir la Gameboy (ou qui avaient les deux parfois), c’étaient pour ceux qui allaient supplier à papa et maman de lâcher un billet de 10 Francs pour aller se payer le pack de 10 cartes. Les amis les cartes Pokémon c’était les premiers paris, les premiers enjeux de cour de récréation avec les pogs, les premières bagarres. Il y’avait des destins mit en jeu, c’était pas de la blague ah ça non. Ce que vous devez comprendre c’est que sans évoquer ne serait-ce qu’une ligne sur la carte Pokémon l’article n’aurait pas été complet, c’est désormais chose faite, pas besoin d’en ajouter plus.

 

On en est où aujourd’hui ? 

localisation-pokémon-mohssgame-manga-jeuxvidéo

Honnêtement pour Pokémon on pourrait aller loin… très très loin. Trop de nouveautés, trop de nouveaux projets, l’industrie ne s’arrête pas. Entre les films qui approchent et les jeux qui vont venir chauffer nos Nintendo Switch (quand j’en aurais une inch’Allah) la folie Pokémon ne se stoppera pas en si bon chemin. Le bail rapporte bien trop d’argent de toute façon. 
Là où je reste tout de même assez impressionné c’est dans leur capacité a toujours autant innover et se renouveler. Parce-que la famille je veux pas vous vieillir mais Pokémon a 20 ans, 20 ANS ! C’est énorme ! Seul Pikachu n’a pas prit une ride mais nous concernant….
Donc où en sommes aujourd’hui ? Et bah écoutez je pense que c’est une question qui ne se pose même pas. Celle-ci fait un trop « bilan », elle fait « état des lieux », et pour le moment Pokémon n’en est pas encore à là. Entre les extensions à n’en plus finir et autre arrivée de ce genre qui continuent et continueront de créer la hype chez les fans de la série, Pokémon n’a pas de soucis à se faire. D’ailleurs en parlant de ça une nouvelle version va sortir sur la plus belle des console jamais conçue. Oui, oui c’est pas fini avec eux. Et ce qu’il y’a de plus incroyable c’est que l’on repart sur deux nouveaux Pokémon (épée et bouclier) comme à l’époque de la Gameboy. C’est prévu pour fin 2019, on verra ce que cela donnera…

 

Conclusion :

pikachu-love-mohssgame.gif

Franchement ? Non honnêtement ? Vous vous attendiez pas à l’article suuuuper long et relou qui allait raconter toute l’histoire de Pokémon et tout et tout ? Non pas de ça avec moi, et vous le savez déjà en plus. Après c’est vrai, c’est vrai, j’ai fais de looooongues parenthèses ahahaha !  Attends… non mais attends… j’entends que certains se plaignent que l’article reste long là ?! Ok allez faire un tour sur Naruto Vs One Piece, ou non sur The Boondocks et vous saurez ce que signifie le terme « copieux ».
En plus je suis tendre avec vous en ce moment, je vous mets des petits articles à lire pour que vous puissiez digérer dans le calme absolu. Je vous préviens dès maintenant, c’est temporaire… les romans qui vont arriver derrière, vous n’êtes absolument pas prêt(e)s !!! Ahahahha je plaisante (pas vraiment). J’espère au moins que vous avez prit plaisir à lire cette courte rédaction. Effectivement ça faisait longtemps, ça faisait longtemps que le Mohssgame n’était pas venu vous prendre la tête, vous déranger et vous agresser dans votre quotidien 😁 

Et encore une fois la famille merci, merci, merci, merci. Vous êtes les plus exceptionnels parmi les plus exceptionnels. Le Mohssgame vous aime à un point que vous n’imaginez même pas….

 

N’est-ce pas…

11 réflexions sur “Pokémon : Tu vas le lire celui-là !

  1. FloW dit :

    Merci Mohss,

    J’avais presque oublié comment c’était la baaaase!! 😭🙌🏿
    Le pire c’est que je mangeais du Pokémon à toute les sauces: jeu, dessin animé, carte… Et ça me dérangeait même pas.
    Ça ressemblait pas du tout à une stratégie de marketing (même si c’en était une) parceque chaque déclinaison du jeu était vraiment faite avec attention.
    Je me rappelle même plus si je l’ai découvert avec le jeu, les cartes ou le manga, ça va ensemble 🙏🏿

    Aimé par 1 personne

  2. MiRxge dit :

    Pokémon incroyable ! Et tu ne parle même pas du film. J’ai rejouer a Pokémon sur Switch récemment pff, nous nous en lasserons jamais ! Et épée/bouclier a l’air incroyable ! Dans 50ans pokémon ferra encore parler de lui car c’est quelque chose d’intemporel 💪💪

    C’est nous qui te remercions Mohss force !

    Aimé par 1 personne

    • Mohss dit :

      Ahahahahahah mais mon ami merci à toi ! Mais oui j’ai fais exprès ! Je voulais vraiment séparer les deux et puis y a tellement de choses à dire là-dessus ! Merci à toi vraiment.
      Les souvenirs, les souvenirs exceptionnels on ne peut rien oublier c’est magique

      J'aime

  3. Hamza dit :

    Mon frère n’est ce pas ?
    L’article m’a fait revivre plein de bons souvenirs et aussi de très mauvais, spécialement un !
    Après avoir laissé ma Gameboy (j’avais Pokémon bleu 😍) une soirée à un cousin, je me suis rendu compte qu’il avait commencé une nouvelle partie et à l’époque ça écrasé automatiquement la partie en cours.
    Mon frère, un triste souvenir 😂😂

    Aimé par 1 personne

    • Mohss dit :

      Mon frère n’est-ce pas ?!?
      Mais ça si on le vit pas une seule fois on a pas vraiment joué à Pokémon !!! Merci ! Merci pour tout ! C’est un rituel la partie sauvegardée par le cousin !
      Merci à toi pour ce message, pour ce magnifique souvenir 🙏

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.