Grappler Baki by Mohssgame

Baki-introduction-mohssgame.gif

Les amis comment vous dire… on revient de loin, très loin. Tout d’abord… toutes mes plus sincères excuses. Mes excuses pour ce retard, mes excuses car l’article que vous allez lire ici ne sera surement pas la plus belle production qui devait vous être proposée. On va faire au mieux les amis, on va faire mieux. Vous serez les seuls juges de l’écriture qui va suivre, le Mohssgame attend beaucoup de vous car vous attendez beaucoup de lui…
En tout cas… ENFIN ! ENFIN BAKI ! B.A.K.I ! Oui il est là !  Vous ne rêvez pas ! Quelle attente sur ce sujet, je le sais, j’ai la pression là. On va essayer de faire les choses bien et surtout de rester cohérent parce-que j’ai conscience d’avoir toute l’attention des plus grands érudits de la série (Moussa, Hamza particulièrement vous).

Certaines et certains peuvent toutefois se poser ces questions : Pourquoi tant d’engouement ?! Qu’est ce qui rend ce manga si particulier ? En quoi est-il unique ? Finalement Baki c’est quoi ? Le Mohssgame fera le nécessaire pour répondre à toutes ses interrogations.

ON EST PARTI !

 

Une intrigue des plus simplistes mais terriblement efficace ! 

Baki-Grappler-Young-ado-adult-adulte-mohssgame-manga-anime-fighting.jpg

« l’écriture japonaise n’est jamais frugale »

Oui les amis, Baki fait preuve d’une modestie déconcertante, du moins dans son registre introductif. Ici on ne passe pas par quatre chemin. Je pourrais vous résumer l’intrigue en une seule traite que voici : Baki est l’histoire d’un jeune garçon aux cheveux roux (info inutile 😐) ayant pour objectif d’être le combattant le plus fort du monde, statut détenu par son paternel. Donc si vous ne deviez ne retenir qu’une seule chose, sur l’essence même de ce qu’est Baki c’est le fait que celui-ci souhaite devenir plus fort que son Papa.
Voilà Baki c’est ça, ahahahahha, je plaisante, je plaisante. Nous ne nous permettrons jamais de réduire cette oeuvre à cela, ça serait l’insulter. Vous le savez désormais toutes et tous, si vous me lisez quotidiennement, lécriture japonaise n’est jamais frugale. Je détaillerai ce point un peu plus loin.

Il me faut apporter quelques précisions avant d’être victime des foudres de Hamza, Moussa, Yassin, Théo, Dilan et autres spécialistes de la série.
Baki se divise en deux parties bien distinctes. Une, consacrée à son « enfance » (il a peu près 12-13 ans) qui se nomme Baki Grappler. Elle décrit la manière dont le jeune homme va monter en compétence et évoluer sur l’apprentissage des arts martiaux. La seconde partie est quant à elle dédiée à la période d’adolescence du prometteur Grappler (combattant), elle se nomme BakiCependant, je ne serais pas en mesure de vous dire en quoi elle consiste réellement car je n’ai pas regardé l’intégralité de l’anime (vous avez vu comment on me met la pression 😥). Ce que je puis vous assurer c’est qu’elle s’inscrit dans la continuité de la première partie, c’est-à-dire devenir plus fort que son père

Wow wow wow ! Il manque pas un truc là ?! Bah oui ! Qui est l’auteur de ce chef-d’oeuvre ?! C’est quoi comme type de manga ?! Tous les trucs bien relous que vous allez très surement survoler lors de votre lecture. Eh oui, je vous connais bien plus que vous ne le pensez… ne vous en faites pas ça ne sera pas très long.
Baki est un Shônen déjà. Rassurez-moi, vous savez ce que c’est ? Non ?! Donc vous ne lisez pas tous mes articles, je suis déçu 😔. Je vais vous la faire façon Mohssgame.
Un shônen c’est un personnage, disposant d’un objectif bien précis, qui va mettre tous les moyens en oeuvre pour accomplir celui-ci. Ça, c’est la version simplifiée et nous n’irons pas plus loin car je vous voit déjà souffler sur vos smartphones ! 

Quand est-il du manga himself? Il a été créé par un génie (oui ce sont tous des génies), un japonais (cela va de soit) du nom de Keisuke Itagaki. Ce Monsieur est un grand spécialiste des arts martiaux et surtout un fan de la discipline. Il a su nous transmettre cette passion à travers le chef-d’oeuvre illustré par Baki. On s’arrête là ? C’est bon ? Allez la suite !  

 

Un manga pour ceux qui aiment la baston mais pas que…

Baki-Hanma-grappler-Doppo-Jack-Hanma-Biscuit-Oliva-Yuri-Chakovsy

« Chaque personnage dispose de sa propre philosophie du combat »

Ah ouais… du coup en me relisant je vous ai fait une Mohss-Intro bien costaud ! Ah oui c’est ça quand on transmet le stress aux gens 😂. Revenons-en à nos moutons. Vous aimez l’action ? Vous aimez la bagarre ? Vous aimez quand ça tchatche pas pour air et que ça se rentre dedans pour de vrai ? Ok. Bah écoutez Baki est le parfait manga pour assouvir vos envies. 

Car oui Baki c’est « avant tout cela », de la baston à gogo. Mais rassurez-vous. Pour les lectrices et lecteurs qui font preuve d’attention, vous noterez mes guillemets ajoutés à l’expression « avant tout cela », ça n’est pas anodin. En quelques lignes, je vais vous exposer comment ce manga dépasse la frontière de la vulgaire baston.

Dans un premier temps, les affrontements disposent d’une certaine profondeur, je m’explique. Vous n’allez pas vous retrouvez avec deux personnes qui se tapent dedans sans raisons (enfin quoique parfois…). Chaque personnage dispose de sa propre philosophie du combat, plus précisément de sa conception de ce qu’est le combat. Après soyons honnêtes, l’objectif reste le même pour tous : être le plus fort. Toutefois ce qui reste intéressant c’est le processus, les étapes par lesquelles ceux-ci doivent passer pour y arriver.
On parle avant tout d’arts martiaux ici. Cela qui signifie qu’il y’a une histoire, une culture, des valeurs, des antécédents un respect pour la démarche qui mérite tout notre respect 🙏.
Ajouté à cela, le fait que chaque grappler est unique en son genre. Chacun dispose de sa propre personnalité, de ses propres propres qualités et défauts, en bref, de ses propres idéaux. Mêmes les plus fous d’entre eux en ont un.

« On sent chez Keisuke cette volonté de ne pas perpétuellement faire tourner le manga autour de notre cher ami »

Il y’a finalement une constante quête de puissance et de force dans ce manga, et cela ne concerne pas que Baki. Parfois même celui-ci n’est pas énormément évoqué, alors qu’il reste le personnage principal. On sent chez Keisuke cette volonté de ne pas perpétuellement faire tourner le manga autour de notre cher ami.
Ne passons pas par quatre chemins les amis,
Baki est un manga de bonhommes, des frères qui n’hésitent pas à montrer qui ils sont et à illustrer leur véritable valeur à travers le combat. Il y’a très régulièrement cette aura d’affrontement qu’incarnent les personnages.
Et puis je sais pas, même si cela pourra paraître assez « basique » pour certains,  (et j’aimerais entendre votre avis là-dessus) je trouve que ce manga dispose de ce quelque chose qui fait qu’à chaque fin d’épisode on hésite pas à mettre la suite. Clairement, Baki s’inscrit dans la fameuse lignée des mangas addictifs. 

Retenez donc ceci : Il y’a de la baston, ça se fight pour de vrai, ça se pose pas trop de question MAIS il y’a une réflexion derrière. Il n’y a pas de combats « ordinaires ». Et puis je pense que s’il y a autant de personnes qui apprécient le manga ça n’est pas le fruit du hasard…

 

Un rapport complexe avec son PDRG. 

Yujiro-Hanma-Baki-Mohssgame-papa-father-manga-anime

Pour celles et ceux qui ne savent pas ce que signifie PDRG, l’origine provient d’un célèbre, en fait, légende du rap français qui avait nommé l’un de ses albums ainsi. J’ai du coup retranscrit ce titre en statut que j’ai attribué à mon Papa que je considère comme le Padre, le Patron, bref le Boss du Game. Du coup aux yeux de Mohss, PDRG signifie Papa. Voilà pour la séquence émotion ❤️ .

« Baki et son père entretiennent une relation qui dépasse le combat »

J’ai longtemps hésité à faire ce paragraphe. Dans ma précédente écriture je l’avait d’ailleurs signalée comme étant impertinente. Mais finalement si, c’est important. Je ne développerai pas non plus en profondeur cette partie car cela viendrait entacher votre curiosité pour le manga. Le titre même de cette partie en dit long. Ce qu’il est important de retenir ici les amis c’est que Baki et son père entretiennent une relation qui dépasse le combat. Vous souhaitiez de la complexité quelque part, la voici. Là où vous serez convaincu de voir uniquement un jeune homme souhaitant devenir plus fort que son père, je vous suggère d’aller observer un peu plus loin, d’analyser un peu plus en profondeur les attitudes, comportements et réactions de ces deux protagonistes.

Hanma-Yujiro-Hanma-Baki-father-son-pere-fils-mohssgame-fight-manga-moment

N’ayant pas achevé le manga j’ai tout de même eu ce ressenti  : « Il faut que mon Papa me regarde ». Je disais plus haut que l’intrigue du manga était simpliste, oui ça c’est vrai. Par contre, l’étalage, le développement de l’histoire est tout autre. Attirer l’attention de son père, tel qu’il soit, c’est ce que l’on a toujours souhaité faire.
Il y’a un lien qu’il va falloir que vous décortiquiez, que vous interprétiez, j’ai besoin de vos avis, de vos éclairages sur ce point d’ailleurs. Qui plus est, d’autres acteurs entrent ou viennent « perturber » cette relation si unique entre Baki et son PDRG. Je n’en dis pas plus, à vous de découvrir la suite…

 

Une véritable philosophie du combat

Gaia-Baki-Hanma-mohssgame-fight-philosophy-manga-anime

« connaitre ses limites, se remettre en question quotidiennement et ne jamais perdre de vue son ou ses objectifs ».

À travers cette quête permanente de puissance il faut avant tout s’intéresser au processus, aux étapes par lesquelles passent le personnage principal pour arriver à ses fins. Il y’a tout une réflexion, une remise en question sur la manière dont il doit s’améliorer, dont il doit aller de l’avant. Je sais que vous me direz que c’est  toujours la même chose, je vous répondrais que c’est aussi toujours bien fait. Je pense que la volonté des japonais c’est de montrer que la vie se résume à cela : connaitre ses limites, se remettre en question quotidiennement et ne jamais perdre de vue son ou ses objectifs, et c’est déjà énorme.
Car c’est là qu’est tout l’intérêt de ce manga : les difficultés auxquelles chaque combattant fait face et tout particulièrement Baki. Là où je vous évoquait la relation complexe qu’entretien Baki avec le Papa, la philosophie générale du manga entre dans la continuité de celle-ci. Au fur et à mesure l’histoire se diversifie, devient plus intrigante, on a envie d’en savoir plus.
Essayez d’aller voir plus loin que les bastons et des histoires de « je suis plus fort que toi », essayez d’observer ce qui se passe autour, quitte à revoir les épisodes plusieurs fois.

De plus, comme je l’ai indiqué plus haut on parle d’arts martiaux, ce qui signifie automatiquement qu’il y’a de la philo derrière. Selon moi, Baki représente la quête de soi et celle-ci s’illustre à travers le combat.  Jusqu’où suis-je prêt à aller pour atteindre mon objectif ?  Oui Baki c’est exactement cela Baki. Je vous avait donc piégé les amis, Baki n’est pas clairement pas un manga simple….

 

Un Héros, sans l’être

Baki-mohssgame-manga-anime-fight-thinking

« une personne comme une autre ».

C’est merveilleux, mes titres se suivent parfaitement bien, ça coule de source 🤗 🤩. À l’idée de perspective philosophique et de rapport complexe avec le paternel que je viens d’étayer, j’ajouterais que Baki n’est non pas un « anti-héros », n’exagérons pas non plus, mais une personne comme une autre.
Bien évidemment il reste exceptionnel de par sa détermination et sa volonté de toujours aller de l’avant. Toutefois on sent dans ses combats cette incertitude (pas tout le temps) sur l’issue de celles-ci. Sachez d’autant plus que lorsque Baki affronte un opposant il n’en ressort clairement pas indemne. On est pas dans Dragon Ball Z où après un combat Sangoku est soigné en 3 secondes, non. Chez Baki lorsque celui-ci se fait corriger sévère, les séquelles sont vraiment présentes et continueront de l’être par la suite ! C’est en cela déjà que je trouve que Baki se rapproche de la « réalité ».
Et puis j’ai comme l’impression que ça n’est pas l’effet recherché par le mangaka. Oui certes, on s’attache au personnage, on apprécie sa personnalité et son charisme mais ça n’est pas pour autant qu’on va le considérer comme un héros au même titre que le sont Naruto, Luffy ou autre Goku. Ici on essaye de vous faire attacher à un garçon plein d’entrain avec un objectif bien défini, des obstacles trèèèès bien définis et tout ça dans un monde réel sans super pouvoir, c’est du brut.

Cette partie pourra porter à débat. Je ne pense pas que tout le monde sera d’accord avec ce qui vient d’être dit et j’aimerais connaître vos différents avis sur la question, ça peut être très intéressant ! Je ne vais certainement pas vous faire tout ce monologue pour que vous vous contentiez de dire « ah ouais ouais lourd l’article Mohss ! », non ça ne m’intéresse plus ça ahahaha ! Je veux que vous vous énerviez, que vous soyez heureux mais surtout que vous m’expliquez pourquoi…

 

On peut dire merci à Netflix

Netflix-Baki-mohssgame-love

« Ne faites vraiment pas cette erreur de commencer par les nouveaux, vous le regretteriez très amèrement ! »

Ahhhh ce cher Netflix… mais que serait-on sans lui ?! Il est venu comme ça, changer nos vies, car oui,  vous l’attesterez également, Netflix a complètement bouleversé notre quotidien. Il y’aura un article là-dessus, très surement…
En tout cas Baki n’a pas été épargné par la vague du Streaming américain. Il nous propose l’intégralité des nouveaux épisodes de Baki, vous m’avez bien entendu TOUS LES NOUVEAUX ÉPISODES. Qu’est-ce que cela signifie la famille ? Qu’il y’a également des ANCIENS ÉPISODES qu’il faut ABSOLUMENT REGARDER ! Je vous en conjure ne laissez pas la flemme prendre le dessus et n’allez pas vous auto convaincre que vous n’avez finalement pas besoin de regarder les épisodes précédents. Ne faites pas ça, un peu de respect pour le scénariste s’il vous plaît. Si vous souhaitez avoir les épisodes, je me ferais une joie de vous transmettre les bons liens. Ne faites vraiment pas cette erreur de commencer par les nouveaux, vous le regretteriez très amèrement !

En tous cas remercions encore une fois notre cher confrère Netflix qui a su une fois de plus illustrer tous ses talents de « plateforme dépendance » dont nous sommes les serviteurs ahahahha. Dès lors que vous aurez fini d’observer les évolution du petit Baki vous pourrez ainsi finir en beauté avec ceux du jeune et très prometteur Grappler.
Netflix sera finalement la cerise sur le gâteau, voilà !

 

Test réussi ?!

Baki-Hanayama-mohssgame-gif-blog

« Baki est un titre sublime qui saura ravir vos journées ou/et vos nuits. »

Quel plaisir, quel plaisir il a été pour moi de rédiger cet article. Pas facile ce faisant. Assez technique, parce-qu’il faut savoir parler de tout sans parler de tout. Et surtout être en capacité d’évoquer les points les plus importants sans trop en faire sinon…. Hamza, Moussa et tous les autres fous passionnés par cet animé j’espère avoir su répondre à tant qu’exigence ! J’attends, non, j’exige de vous un retour sur ce qui a été dit ici, et de manière développée s’il vous plaît ! Les autres vous êtes également concernés. Baki est un titre sublime qui saura ravir vos journées ou/et vos nuits.
Il mérite des retours constructifs par l’ensemble de la communauté Mohssienne.

Comme vous avez put le constater l’article est assez long mais je vous avait prévenu ! ça n’est que le début d’une longue liste qui demandera patience, volonté et courage ahahahhhahaha. Non mais ne vous en faites pas avec la touche Mohss ça glissera comme un McFlurry daim caramel !

La famille une fois de plus, oui encore et toujours M.E.R.C.I. J’ai eu un mal fou à écrire sur ce sujet car on a eu quelques soucis techniques à la régie mais le plus important c’est qu’il soit là. Le fait que des personnes viennent exiger des articles sur tel et tel sujet illustrent le fait que le blog se porte bien et que de beaux jours l’attende, du moins on l’espère 🙏.

Le Mohssgame vous dit donc à très vite pour de nouvelles aventures !

N’EST-CE PAS ?!  

6 réflexions sur “Grappler Baki by Mohssgame

  1. Retro dit :

    Solide article !!!

    Ce Baki me donne tres envie surtout le fait de ca 1ere serie jeune et la 2eme adulte qui me rappel mon shônen nekketsu et anime favori : Young GTO et GTO .

    Bref ca à l’air tres apetissant tres réaliste de la BASTONNADE cru comme du caviar ..
    pas du super pouvoir surréaliste . Un shônen qui plus est …!

    BAki m’a conquis . Jvais m’y mettre Grave à ta fine plume .

    Maître Mohss merci .

    Aimé par 1 personne

  2. FloW dit :

    Merci Mohss,

    La simplicité dans l’intrigue ça veut tout dire, si le mangaka ne se cache pas derrière une fausse complexité pour évacuer les critiques, c’est qu’il a confiance en son œuvre.
    On connaît bien les mangas qu’on peut pas expliquer parcequ’ils sont des lois de la physique d’une autre dimension, souvent c’est gâté 😂

    Du coup ça m’a donné envie et je vais m’y mettre

    Merci frérot 🙏🏿

    J'aime

  3. Moussa dit :

    Alors moi mon frère j’ai kiffé de fou la première partie mais alors les épisodes de 2018, les dessins, les détails des fights, les nouveaux personnages, les anciens, TOUT… j’ai carrément tout kiffer ! Je valide l’article comme je valide Yujiro Anma voilà !

    Ne pas commencer sur Netflix c’était bien de préciser ça n’est ce pas !

    Excellent article

    Aimé par 1 personne

    • Mohss dit :

      Mon frère merci infiniment pour ton retour. J’appréhendais énormément ton avis sur ce sujet et le voici. Je suis également sur les épisodes de 2018 et effectivement la qualité est au rendez-vous en tout point. Merci infiniment encore une fois 🙏

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.