videogames-gaming-story-mohssgame-featured

Il était une fois le jeu-vidéo…

Tout d’abord chers lecteurs, merci pour vos si nombreux retours. À la lecture de vos nombreux commentaires ma motivation n’en n’est que plus renforcée ! Cet article sera beaucoup plus controversé mais tout aussi intéressant que le précédent ! Les amis, vous en conviendrez, aujourd’hui les jeux-vidéos prennent une tournure assez particulière. Alors qu’il fut une époque où l’on jouait à un Street fighter ou autre Mario avec un amour indescriptible today la donne a changée.

Ici aussi je ferais preuve d’une grande subjectivité mais je suis convaincu que la grande majorité des lecteurs seront en accord avec ce que je vais évoquer. Ça sera pas très joyeux, pas très gai certes, mais ça aura le mérite d’être dit ! Comme à mon habitude j’entamerai par une petite mise en bouche. Un petit retour sur le bon vieux temps. Ensuite on entrera dans le dur, très dur !

Nostalgie…

jeuxvidéos_storytelling_superstarsoccer_mohssgame

jeuxvidéos_storytelling_mohssgame

jeuxvidéos_storytelling_mohssgame

jeuxvidéos_storytelling_mohssgame

Franchement, ne vous manque t-elle pas cette époque ? Cette époque où les jeux avaient une âme ! Où l’on prenait le temps de faire attention à tous les détails. Ce temps où il fallait souffler dans la disquette pour faire fonctionner le jeu, ce temps où notre coeur battait à cent à l’heure sur la Playstation 1 (et 2 d’ailleurs !) lorsque le logo restait et décidait de l’issue de notre vie ! Je m’emporte un peu mais je suis convaincu qu’une grande partie des lecteurs comprendront mon sentiment !

                                                     « sur les réussites du passée… »

      « la prise de risque n’est désormais plus qu’une chimère… »

De mon point de vue les jeux actuels ne sont finalement que des reproductions et entrent dans la continuité de ce qui se faisait autrefois. Où est passée l’époque de la créativité ? de la nouveauté? Aujourd’hui quasiment toutes les licences de jeux-vidéos se focalisent sur les réussites du passée. Mario, street fighter, zelda, donkey kong, metal gear solid, pro évolution soccer, fifa, tekken, halo, mortal kombat, king of fighter. La liste peut être longue, bien plus longue… Ce qu’il y’a de plus malheureux c’est que l’aspect économique a tellement prit le pas dans la conception d’un jeu que la prise de risque n’est désormais plus qu’une chimère. Bien évidemment je généralise ici il y’a quand même des nouveautés. Toutefois elles demeurent bien plus restreintes qu’auparavant et se font bien plus rares…

Call Of Duty : La rupture…

jeuxvidéos_storytelling_mohssgame

Alors… ahahahahaha, chers lecteurs je ne vais pas du tout être tendre ici mais il est de mon devoir de le faire en tant que passionné. Ce jeu a été, selon moi, le préambule du cataclysme que l’on subit à présent…

Call of Duty… ( grande respiration). Je ne vais pas faire un historique ici. Sachez juste (pour celles et ceux qui ne connaissent pas le jeu) que Call of duty était autrefois une création extraordinaire. Réaliste, graphiquement de très haute qualité (ça l’est toujours aujourd’hui et heureusement !) et une jouabilité qui procurait des frissons. Call Of Duty était alors une référence du FPS ( First Person shooter pour les anglophones ou jeu de tir à la première personne).

jeuxvidéos_storytelling_mohssgame

Les débuts de Call of Duty étaient tout à fait impressionnant. Puis… puis est arrivé ce jour où la licence a décidée de mettre le plaisir du gamer au détriment de l’économie et de l’argent. Le coup de production du jeu étant plus élevé, les joueurs seront aussi touchés par la problématique. Conséquence de cela on se retrouve avec un jeu que l’on achète à 70 euros qui ne sera pas directement jouable dès lors que l’on insère le disque dans la console. Vous attendrez un belle installation du jeu qui prendra le temps qu’il faut.

« ras-de-marée de banalisation » 

La conséquence de tout cela c’est qu’il y’a eu un véritable ras-de-marée de banalisation, si je puis me permettre l’expression. C’est-à-dire que finalement le soucis du détail que l’on pouvait apercevoir autrefois est quasi inexistant. On se trouve déjà avec des jeux incomplets que l’on doit installer. Pour les plus chanceux d’entre nous le jeu s’installera assez rapidement (s’il possède la connexion adéquate !). Pour le reste… on se soutient seulement… Mais honnêtement les amis, trouvez-vous ça normal d’installer 30go de fichiers sur une console ?!! Selon moi cela signifie que l’on nous vend des jeux à 70 euros achevé à 70-80% (et encore je suis généreux). À titre d’exemple (et j’aurais souhaité en prendre un autre), GTA V. Ce jeu est pur chef-d’oeuvre nous sommes indéniablement d’accord là-dessus. Cependant aussi extraordinaire soit-il, il est tout à fait inacceptable que l’on attende une installation de 50 go ! Oh mais où va-t-on la ?! 

Les DLC (contenu téléchargeable) : Le signe de la fin

jeuxvidéos_storytelling_mohssgame

« Je ne pouvais pas passer à coté de cette réduction ! »

Comme on dit dans le jargon :  » Des images valent mieux que des mots« . Vous savez ce qu’il y’a de plus grave dans cette histoire ?! C’est qu’au moment où je vous parle je viens tout juste d’acheter le « character pass » de street fighter… (qui se trouve en bas à gauche de votre écran). »Je ne pouvais pas passer à coté de cette réduction ! ». Voilà la réaction qu’ils attendent de nous ! Ils savent que, passionnés que nous sommes, nous serons  capables de débourser sans compter ! Chose tout à fait malsaine ! Et la encore Call of Duty et un champion en la matière. Je ne m’attarderai pas là-dessus cette fois. Sachez juste que pour acheter une carte il faut débourser des sommes que je n’ose même pas vous communiquer. La licence porterait plainte contre moi ! 

« Ce système est en train de tuer le jeu-vidéo à petit feu. »

C’est en cela que ça devient réellement alarmant ! Ça marche ! C’est-à-dire qu’au final je ne suis même pas cohérent ahahaha ! je critique tout le concept et au final j’y adhère. Mais que faire ? Boycotter et se retrouver avec 8 personnages au lieu de 16 ? Boycotter et se retrouver avec 5 armes au lieu de 23 ? Ce système est en train de tuer le jeu-vidéo à petit feu. Mais que va t-il se passer si l’on continue ainsi ? On va acheter 30% d’un jeu qui nous coûtera déjà 70euros et l’on payera le reste en DLC ? Au final on investira (parce-que oui on peut désormais parler d’investissement) 140 à 150€ afin d’avoir accès à l’intégralité d’un jeu ? 

Et le smartphone s’y entremêla…

Tout a commencé par un jeu dont le but était simple, lancer des oiseaux sur des objets. Ce jeu a pour nom angry bird. C’est lui, qui est à l’initiative de ce dérèglement, de ce déséquilibre, de cette déstabilisation. S’en est suivie une liste indéterminable de mini-jeux dont je vous laisse apprécier le quatre majeur. 

jeuxvideos_storytelling_smarthphone_mohssgame

Je mets tout de suite les choses au clair, j’ai aussi été une « victime » de cette vague qui est venue détruire les limites qu’avait posé le pays du jeu-vidéo. Pour la petite anecdote, un certain temple run a eu un impact assez conséquent dans mes résultats scolaires à l’université ! Rassurez-vous je n’étais pas seul ! J’avais de merveilleux camarades qui se réjouissaient de partager ces grands moments ahahahahaha ! Reconcentrons-nous aller. Ah mes amis… la situation est triste. Car finalement à quoi assistons-nous à présent ? Des jeux sur nos smartphones (et la je parle bien de jeux et non pas mini-jeux) aussi beaux que sur consoles qui viennent d’ailleurs annihiler nos si précieuses et fragiles batteries. 

Il y’a d’ailleurs bien plus grave… les licences elles-mêmes commencent à se lancer dans la course aux smartphones, l’exemple le plus récent étant Super Mario Run. Ce qui rend terriblement crédible mes dires concernant cette course à l’argent c’est que ces jeux coûtent extrêmement cher ! Nous sommes sur smartphone ! Estimez généralement aux alentours de 10 euros  l’achat d’un jeu sous une grosse compagnie (Ubisoft, Square-enix, EA, Konami, Nintendo). Imaginez dans quel abîme nous sommes entrain de tomber ici. Du moins si cette tendance se perpétue on y entrera forcément…

Allons-nous assister à la disparition de la console de salon  ? 

jeuxvidéos_storytelling_mohssgame

C’est en somme une question que l’on est en droit de se poser à la vue de l’omniprésence des jeux sur smartphones. Les licences de jeux-vidéos ayant désormais d’autres projets pour nous (plus économiques vous l’aurez compris), ceux-ci se focalisent désormais sur nos petits appareils téléphoniques et autres tablettes au détriment de nos consoles de salons… Néanmoins ne soyons pas complètement pessimistes. Si extinction il y’a  et si extinction il devrait y avoir, ça ne serait certainement pas pour maintenant. Pourquoi ? Tout simplement Parce-qu’il existe de bien trop grandes communautés de joueurs dans le monde pour les mettre de côté. Des personnes qui, si elles sont mise de côté, n’hésiteront pas à faire part de leur mécontentement et d’influencer les autres à boycotter un produit. Des personnes que toute(s) licence(s) qui se respecte se doit de carésser dans le sens du poils si elle ne veut pas s’attirer les foudres des gamers. 

Toutefois malgré tous ces désagréments, la console de salon conserve de belles années devant elle avant que l’on passe à l’étape suivante, donc ne panique pas Luigi ! Ça ne reste bien évidemment qu’un point de vue ! Et je suis, du reste, très curieux de savoir quel est le votre à ce sujet !

Les réseaux sociaux : l’espoir ?

jeuxvidéos_storytelling_socialmedia_mohssgame

Contente toi de taper la poser sur ta pierre, c’est aux lecteurs que je m’adresse. Étant quelqu’un de très positif je dirais qu’il faut garder cet espoir qu’un jour le plaisir que nous procurait un mario bros, killer instinct ou même Pro évolution soccer se renouvelle à notre epoque.

« Il est de notre devoir d’intervenir. »

Toutefois les choses ne se feront pas toutes seules. Il est de notre devoir d’intervenir. Avec les différents moyens de communications qui sont désormais à notre portée on se doit de faire parler nos claviers. Mohss Président ! Je plaisante ! Cependant nous pouvons imposer aux grandes licences d’arrêter, du moins grandement ralentir fortement, cette spirale infernale de l’achat de contenu téléchargeable.

À l’heure où je vous parle les amis, les plus grandes licences de jeux-vidéos sont extrêmement à l’écoute de leur communauté. C’est en l’occurence le cas sur Twitter ou Facebook. Ils demandent nos avis, nos points de vues et s’adaptent à nos demandes. Mais ce n’est pas assez ! (dit le grand gourmand !). Il faut que l’on comprenne que le jeu vidéo ce n’est pas du grand public. C’est une passion, un loisir +++. Je peux comparer ça à la cuisine par exemple. Tout le monde ne s’y intéresse pas forcément. Il en va de même pour les jeux-vidéos. Je peux tout à fait comprendre l’idée que l’on souhaite intéresser le plus de monde possible mais cela ne doit pas se faire au détriment des amoureux de la console.

Et pour finir.

jeuxvidéos_storytelling_mohssgame

Oui Ryu, c’était nécéssaire. Mais je conclurai cet article sur une note positive. Celui de l’espoir de voir de réelles nouveautés. Celui de conceptions où le développeur nous transmettra tout son amour et son investissement pour le produit qu’il a créé. Celui de renouveller les parties de jeu où l’on passait des nuits et des nuits pour débloquer un personnage (sans débourser encore plus de monnaie !) ou pour trouver la bonne île pour avancer dans l’aventure. Bref l’espoir de revoir le jeu-vidéo revenir sur ses bases et qui ont fait de cette invention le 8eme art..

Chers lecteurs encore une fois merci pour vos nombreux retours sur le précédent article et j’espère que vous prendrez autant de plaisir à lire celui-ci ! Bonne lecture !

 

N’est-ce pas ?! 

10 réflexions sur “Il était une fois le jeu-vidéo…

  1. FloW dit :

    Frero, je suis tout à fait d’accord, l’argent fait tourner la tête des studios qui mettent des jeux standardisés, mais malheureusement ce sont des franchises qu’on aime et auxquels on s’identifie. J’ai pris Call of Duty, Street Fighter et leurs season pass malgré tout.
    Mais heureusement, il y a des jeux fais par des studios indépendants de très bonne qualité et des studios comme Rocksteady, Ubisoft, TellTale et Naughty Dog qui utilisent raisonablement les season pass.
    Et l’anecdote de Temple Run ca m’a rappellé des souvenirs au fond de la classe pendant nos cours avec Pellet et M. Jorge, PTDR. Tkt on se rappelle 😉

    Force à toi Mohss, ton article est au max!

    Aimé par 1 personne

  2. mohss1o6 dit :

    Merci à toi flow pour ton retour. Mais c’est totalement ça. Totalement. On se croirait à Holywood finalement. L’argent, l’argent et encore l’argent.
    Comme tu l’as dit heureusement qu’il reste certaines franchises qui font encore d’excellents jeux et qui n’abusent pas du season pass.
    Ahahahahahahahahahahahahahahah temple run c’est un souvenir INOUBLIABLE !!!!!!! C’ÉTAIT MAGIQUE !!
    MERCI POUR TOUT

    J'aime

  3. MiRage dit :

    Brave frontier 😂 Bref.
    2030 10€ le slip de ryu et 8 ses chaussettes non serieux vu comme c’est parti nous sommes dans la M***e.
    Le plaisir de la difficulté est remplacé par les gemmes, scandaleux !
    Après pour ce qui est de la créativité il y a des millions de jeux ( peu connus ) qui sortent vraiment du lot castle cracher, dust, the cave, battle theatre, maple story, machinatium, ok j’arrête 😁
    Hahahahahaahhaahhaahahahahahahahahahajahahhaahahhahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahhahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahhahahahahahahahahahahahahaha. Ah non la j’ai pleuré de rire !!!!!!!!!!!!!! Olalalalalalallalaa !!!!!!!!!!!! J’ai plus de forces ! Ah non c’est trop ! Et le pire c’est que c’est carrément possible !!!!

    Aimé par 1 personne

  4. ExStaZz dit :

    Je suis, sur certain point, assez d’accord avec toi, surtout pour ce qui est des DLC. Pour ainsi dire, les jeux sur consoles « next gen » ont vraiment perdu de leurs âmes vu qu’il faut payé encore un bout supplémentaire du jeu. C’est assez révoltant je le conçois.
    Mais pour ce qui est des jeux smartphones qui vont remplacé les consoles de salon. Pour la simple raison qu’ils n’ont pas la puissance d’une console de salon, mais surtout les smartphones ne ciblent pas les même consommateurs que les consoles de salon. Donc il n’y a pas d’inquiétude à avoir concernant ce point là !

    Aimé par 1 personne

    • mohss1o6 dit :

      N’est-ce pas ! Tout d’abord merci pour ton retour.
      Je l’espère, je l’espère. Mais j’ai cette impression que les jeux de smartphones commencent à cibler aussi les gamers !

      J'aime

  5. Sifu dit :

    Très bon article, n’est-ce pas?!
    Plus sérieusement, je ne crois pas à la fin des consoles pour salon : à la différence des jeux sur smartphone, ces consoles te permettent de bien profiter avec tes potes. Certes, avec les jeux sur smartphone, tu pourras également jouer en étant avec tes amis mais le plaisir est différent (ex: les réactions en direct, les vannes etc).
    Finalement, il n’y a pas à opposer tous les genres (consoles de salon, smartphone/consoles mobiles et jeux via réseaux sociaux): ils sont complémentaires et correspondent à différentes envies (quand tu veux chiller avec tes potes, quand tu veux « performer », quand tu veux combler l’ennui) !

    Aimé par 1 personne

    • mohss1o6 dit :

      N’est-ce pas Sifu !?
      Ton argumentation est en tout cas signe d’espoir et porteur d’un avenir qui, je l’éspère, sera ensoleillé pour le jeu-vidéo ! Effectivement la distinction est toujours existante entre ces deux mondes ( smartphone, console de salon). Espérons que ça dure !!!

      J'aime

  6. KALVIN NSK dit :

    Les jeux vidéos ne sont pas mon fort mais je ne regrette pas d’avoir eu la curiosité de parcourir cet article. Immersif, pertinent et pointus sont autant d’adjectifs qui viennent qualifier ce travail et justifier la lecture intégrale de celui-ci.

    #lhommensk #quedulove

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s